Top

Urgences hospitalières : les propositions de la FHF HDF

Urgences hospitalières : les propositions de la FHF HDF

Suite à sa rencontre avec  l’ARS Hauts-de-France en septembre, la FHF Hauts-de-France avait pu échanger sur les différentes mesures prévues dans le Pacte de refondation gouvernemental, ainsi que les premières déjà déployées ou annoncées dans la région, dont certaines restaient à préciser ou à évaluer.
Ce premier rendez-vous avec l’ARS avait également permis d’élaborer une méthodologie d’action.

 

La FHF Hauts-de-France a ainsi sollicité ses établissements adhérents, afin de recenser toutes les expérimentations d’organisations innovantes et/ou efficaces et pragmatiques dans les hôpitaux de la région, ainsi que les besoins particuliers de chaque territoire.

La FHF Hauts-de-France, en lien avec sa Fédération nationale, propose aujourd’hui un plan d’actions global visant à réaliser une convergence des devoirs entre tous les acteurs de la santé au service des patients. Ce document est le fruit de ces différents travaux : il s’inspire largement des propositions de la FHF nationale, en les régionalisant, et intègre les propositions des différents établissements adhérents de la région interrogés qui ont bien voulu répondre à notre sollicitation.

 

 

Télécharger le document Urgences hospitalières - FHF HDF

 

 

Les propositions contenues dans ce document pourront s’avérer exclusives, cumulatives, alternatives et ne sont pas exhaustives. Elles pourraient donner lieu à des terrains d’expérimentations à proposer aux établissements volontaires. Aucun schéma type ne pourra être imposé, en raison notamment de la diversité des situations territoriales tant en matière d’offre que de besoin.
Néanmoins, les propositions d’expérimentations pourraient permettre de dépasser l’approche uniforme d’organisation et de ré enchanter, par des projets concrets, le travail des équipes.

 

Cependant, la FHF Hauts-de-France est consciente que ces propositions ne pourront pas être mises en œuvre sans financement adéquat et fait part de sa très vive inquiétude sur les conditions, notamment financières, de mise en œuvre du pacte, compte-tenu des contraintes nationales actuelles de financement des établissements de santé.
Alors que les attentes sont grandes pour contenir la crise sociale que traverse l’hôpital public et répondre aux enjeux de transformation du système de santé, des efforts d’économies incompréhensibles et à contre-courant des besoins de l’hôpital public sont encore imposés.